Risque de pénurie d'électricité en Belgique : comment est-ce possible ?

Dans notre quotidien ultra branché et connecté, difficile d’imaginer qu’une ressource aussi essentielle que l’électricité puisse manquer. Pourtant, dans des cas exceptionnels, il peut arriver que l’offre en électricité soit inférieure à la demande. Pour comprendre pourquoi, il faut prendre un peu de distance et considérer le système électrique dans son ensemble.

L’électricité ne se stocke pas à grande échelle

Pour comprendre pourquoi une pénurie en électricité est encore possible aujourd’hui, il est utile de rappeler un grand principe : à l’heure actuelle, l’électricité ne se stocke pas à grande échelle. Elle doit donc être produite à l’instant même où elle est consommée. Donc pour que le réseau d’électricité fonctionne normalement, il faut un équilibre permanent entre production et consommation d’électricité.

Pour que cet équilibre se réalise à chaque instant ou, en d’autres mots, pour que l’on dispose à tout moment de suffisamment d’électricité pour répondre aux besoins des consommateurs, différents acteurs jouent un rôle :

Les fournisseurs et les producteurs d’électricité

Les fournisseurs d’électricité concluent des contrats avec des particuliers, entreprises et clients industriels. Ils achètent ensuite l’électricité nécessaire pour répondre aux besoins de leurs clients à des producteurs qui possèdent des centrales, des éoliennes ou tout autre moyen de production, en Belgique ou à l’étranger. C’est à votre fournisseur que vous payez votre facture d’électricité.

Les gestionnaires de réseau

Les gestionnaires de réseau d’électricité transportent l’électricité des centrales aux consommateurs. Il y a :

Un gestionnaire de réseau de transport qui gère l’électricité au niveau haute tension à l’échelle du pays, entretient et fait évoluer le réseau électrique à haute tension, vérifie en temps réel si la production et la consommation sont en équilibre et effectue si nécessaire des ajustements. En Belgique, il s’agit d’Elia.

Plusieurs gestionnaires de réseau de distribution (Eandis, Infrax, Ores, Sibelga...) qui gèrent chacun la distribution de l’électricité au niveau local sur un territoire donné. Ils veillent à ce que l’électricité soit acheminée jusqu’aux maisons, entreprises, hôpitaux, collectivités... et entretiennent le réseau électrique à basse tension. Ce sont eux, notamment, qui récoltent les relevés de vos compteurs d’électricité.

Les autorités fédérales

Les autorités fédérales définissent la politique globale en matière de l’énergie et veillent notamment à ce que les moyens de production en électricité soient suffisants pour répondre aux besoins du pays en mettant si nécessaire des actions en place.

Plus assez d’électricité disponible

On peut résumer très simplement le problème auquel notre pays est confronté en cas d’annonce d’un risque de pénurie : il risque de ne pas y avoir suffisamment d’électricité pour répondre à nos besoins dans les semaines ou les jours à venir. Il peut y avoir diverses raisons à cela.

Plusieurs centrales fermées ou à l’arrêt

Ces dernières années, plusieurs centrales au gaz ont fermé dans notre pays et d’autres ont annoncé leur fermeture principalement pour cause d’un manque de rentabilité. Par ailleurs, il peut arriver également que pour des raisons techniques (entretien, panne, etc.) ou de sécurité (contrôle périodique), certaines centrales soient temporairement à l’arrêt.

Pas toujours possible d’importer assez d’électricité

Notre pays est de plus en plus dépendant des pays voisins pour sa fourniture d’électricité.

En temps normal, il n'y a pas de problème mais, en hiver, nos besoins en lumière, chauffage, etc. sont plus élevés.

Cette situation est d’autant plus délicate si des unités de productions sont à l’arrêt dans les pays voisins ou quand les températures sont très basses sur une grande partie de l’Europe et que tout le monde a des besoins en électricité élevés en même temps.

Mais même lorsqu’il y a assez d’électricité disponible chez nos voisins, il se peut qu’on ne puisse pas forcément en importer suffisamment pour couvrir nos besoins car il y a des limites physiques à la quantité d’électricité qui peut circuler sur les lignes électriques entre les pays.

Pas toujours d’électricité renouvelable

À côté des centrales classiques, une part importante de la production vient désormais de l’énergie produite par les éoliennes ou les panneaux solaires.

Mais en hiver, lorsqu’il fait très froid, il y a peu ou pas de vent et les éoliennes ne produisent alors pas suffisamment. Et le soir, quand nous rentrons à la maison et consommons le plus d’électricité, il fait déjà noir et les panneaux solaires n'en produisent plus.

Pour plus d'informations sur la situation actuelle de notre pays, consultez le site du SPF Economie, P.M.E., Classes Moyennes et Energie, ainsi que le site d'Elia.